> RETOUR
On s'est trompé d'Histoire d'Amour
 

Anne est standardite, Pierre employé de bureau dans la même compagnie d'assurance. Un homme et une femme ordinaire. Leur histoire commence simplement, de la rencontre au premier rendez-vous. Si Pierre est handicapé par sa timidité, Anne est encore sous le coup d'un douloureux avortement clandestin. Bientôt elle est à nouveau enceinte. Fou de joie, Pierre lui propose de l'épouser. C'est alors que tout se complique, leurs salaires sont trop modestes pour leur permettre de fonder un foyer. Ils décident pourtant de garder l'enfant et se marient dans la plus stricte intimité. Petit à petit, Pierre et Anne vont se résigner à leur bonheur fragile, à leur vie étriquée, sans enthousiasme. Le quotidien à tué leurs rêves.

Réalisation : J-L Bertuccelli, Musique : Catherine Lara, Images : Jean-François Robin, Dialogues : Coline Serreau et J-L Bertuccelli, Scénario : Coline Serreau et J-L Bertuccelli
Avec : Coline Serreau, François Perrin

 

 

Note : C'est en écoutant une chanson de Catherine Lara "On s'est trompé d'Histoire d'Amour" que m'est venue l'idée de réaliser ce film. Une histoire simple, de gens simples pour qui cette histoire d'amour ne sera pas celle dont ils avaient rêvé. Ce fut le premier film où l'on montre de façon réaliste un avortement "clandestin", car à l'époque l'avortement était interdit par la loi.
Ce fut aussi le premier film de Coline Serreau comme scénariste et comédienne et le premier film de Francis Perrin en tant qu'acteur.

 

Les critiques :

 

"La vérité des situations, la justesse des notations vous transpercent comme autant de poignards. Je ne sais pas si ces personnages se sont trompés d'histoire d'amour, mais Jean-Louis Bertuccelli, lui, en tous cas, ne s'est pas trompé de film."
Pierre Billard - Le Journal du Dimanche

"Un chef-d'oeuvre du dérisoire, Coline Serreau et Jean-Louis Bertuccelli ont mijoté un film où l'on rit presque constamment."
Jacques Curtelin

"Un film d'un ton particulier, un film à voir."
Rémo Forlani - RTL

"Des larmes de rire... On rit d'ailleurs souvent, pas de fausse honte, c'est ce que souhaitent Jean-Louis Bertuccelli et Coline Serreau."
Jean Besco - Pariscope

"Admirablement servi par deux acteurs pour l'instant inconnus, mais qui ne le resteront pas."
Samuel Lachize - L'Humanité Dimanche

"Le tact et la sensibilité de Bertuccelli font merveille, Francis Perrin et Coline Serreau sont excellents tous deux. Bertuccelli les attelle contre le mauvais sort avec beaucoup de tendresse."
Michel Flacon - Le Point

 
Vidéo :
Making-off